[Avis High Tech] Parlons peu, parlons casques audio

Logitech via l’agence Wellcom m’a convié il y a quelques semaines à découvrir en avant-première leur nouveau casque audio gaming le G433 proposé au tarif de 129€. Ce produit m’a même été remis à la fin de l’événement ce qui s’est avéré être plutôt méga beaucoup pratique quand quelques jours après j’avais 8h de train pour aller en Allemagne (et autant au retour).

Du coup Spotify en main et casque sur les oreilles j’ai fait chauffer les membranes du casque et sans pour autant bénéficier de la plus grande finesse audio qu’il soit, ce casque faisait quand même bien le taf. Bénéficiant d’un câble d’une taille généreuse, pas de souci de ce point de vue-là qui est souvent assez relou il faut l’admettre. En parlant de câbles, comme vous vous en doutez, y a tout ce qu’il faut au sein de la boîte : micro, câbles avec régulation de volume, microphone on/off…

J’en ai majoritairement fait un usage mobile et assez peu sur console / pc.

Côté confort, il jouit d’un coussin assez large pour entourer l’oreille. Coussins d’ailleurs qui peuvent être changés : une espèce de velour ou une version moins transpirante largement préférable.

Enfin côté technologie, le casque G433 utilise le DTS Headphone:X® 7.1 pour garantir un son multi-canal d’une qualité supérieure.

Positionné en entrée / milieu de gamme, il saura satisfaire ceux qui souhaitent se mettre au casque audio filaire standard. Mention spéciale cependant au design efficace du casque.

Changement d’ambiance avec l’invitation de la marque Blue microphones via l’agence Réflexion Publique il y a quelques semaines. Cette fois-ci, on passe sur une gamme au positionnement plus élevé et de ce fait à une qualité également plus élevée.

Le Blue Microphones Satellite est doté d’un amplificateur audiophile intégré et de deux paires de transducteurs distinctes pour garantir une haute-fidélité sans faille. Et ça c’est plutôt très cool car on sent vraiment l’efficacité de l’amplificateur interne au casque. Amplificateur qui pourra être activé ou pas. Si sur son audio le casque est relativement sympathique, il faudra réellement revoir son design qui est déplorable à mon goût. Sa structure pliable lui donne une forme vraiment chelou.

Satellite intègre deux haut-parleurs distincts dans chaque écouteur, l’un dédié au son haute-fidélité, l’autre à la réduction du bruit.

Bref vous l’aurez compris, les mélomanes y trouveront leur compte mais il y a des efforts à faire à mon sens pour la technologie d’utilisation du casque qui manque d’intuitivité. Et il faudra compter 400 dollars selon le site de la marque, donc très certainement 400 en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *