Black Desert Online

Années après années, les sorties de MMORPG se succèdent mais très peu sortent réellement du lot, la faute à un système de progression qui a du mal à se renouveler. La course aux « emblèmes » et au meilleur équipement règne depuis trop longtemps sur un genre qui a pourtant beaucoup plus à offrir. Black Desert Online ne chamboulera pas le monde du MMO, mais il aura le mérite de souffler un vent de fraîcheur plus que bienvenu et de changer un peu les habitudes.

black desert

On ne peut évidemment pas parler de Black Desert sans évoquer son créateur de personnage, probablement l’élément du jeu qui a fait le plus parlé de lui. Si l’outil en impose d’un point de vue technique, il n’est pas si évident d’obtenir un résultat correct tout en se distinguant des autres personnages. A noter aussi que pour le moment, à l’exception du magicien et de la magicienne, le sexe d’un personnage est imposé en fonction de la classe choisie. On repassera donc pour la diversité, dommage. Cela dit, si on se concentre sur la technique, c’est clairement du jamais vu dans un MMORPG. Puisqu’on y est, autant dire que graphiquement, le reste du jeu est aussi dans le haut du panier. Les environnements sont vastes, beaux et on prendra plaisir à s’arrêter pour prendre quelques captures d’écran. Black Desert opte pour une direction artistique plutôt réaliste quand on le compare à des titres assez récents comme Blade & Soul ou Wildstar, qui proposent un style très marqué. En bref, c’est beau, voire très beau, mais pas vraiment distinctif.

black desert

Heureusement, le jeu de Pearl Abyss ne brille pas uniquement par sa plastique. Il ne faudra pas attendre longtemps avant d’être submergé d’activités. Faire preuve d’une bonne organisation sera nécessaire pour assimiler tout ce que le jeu a à offrir. Si les choses commencent de façon assez classique avec les quelques quêtes d’introduction (parler à machin, tuer 10 belettes, etc.), on découvre vite tout un système aussi complexe que bien ficelé. Dans Black Desert, l’artisanat et le commerce sont des éléments essentiels, passionnants et chronophages. On se surprend même à délaisser les quêtes classiques pendant de nombreuses heures pour s’adonner aux activités annexes. Pêcher, cuisiner, élever des chevaux, gérer ses travailleurs, ses routes commerciales, ses différents ateliers d’artisanat, meubler et décorer sa maison, non, Black Desert est loin de manquer de contenu.

black desert

Si la progression dans les quêtes principales et secondaires s’avère plus que classique, le dynamisme des combats vient sauver les meubles. La fluidité des animations et la brutalité des impacts rendent le tout très jouissif, donnant aux affrontements de Black Desert un côté action effrénée qu’on aimerait voir plus souvent dans ce genre de jeu.

Difficile de donner un avis définitif après seulement quelques jours de jeu, surtout sans avoir vraiment pu toucher à tout ce qui implique le PvP. Toujours est-il que pour ses débuts, Black Desert Online apparaît comme un MMORPG qui sort du lot. A la fois robuste visuellement et bourré de contenu, il serait dommage de ne pas le conseiller aux joueurs lassés de la formule habituelle, pour peu qu’ils apprécient les à-côtés comme l’artisanat, le commerce ou le housing. Autant dire que les habitués des donjons en groupe et de la course à l’équipement seront dépaysés.

One thought on “Black Desert Online

  1. Black Desert Online est un MMORPG intéressant ! Ce n’est pas le meilleur, certes, mais je peux dire que le graphisme est réussi et que l’ambiance proposée est assez agréable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.